Les étudiant.e.s poussent la porte des labos parisiens.

date
Vendredi, 6 novembre, 2020 (Jour entier)

Louise vient de dialoguer avec le directeur d’un laboratoire de recherche : cette rencontre insolite se traduira bientôt en images...

Opération « Tous au labo ! » - Saison 2

Ce projet est né en 2019 d’un rapprochement d'idées entre l'EPSAA, la Direction de l’Attractivité et de l’Emploi (DAE) et les laboratoires parisiens du consortium Convergences Q.life, qui étudie les systèmes vivants.

Convaincus des enjeux de la vulgarisation scientifique, ce collectif souhaite attirer l’attention du grand public sur les travaux menés par les chercheurs dans les laboratoires.

Dans ce cadre, en 2019, plusieurs planches illustratives réalisées par les étudiants de l'EPSAA ont été exposées, notamment lors de la Fête de la Science.

Ces travaux ont fait l'objet d'un recueil, édité et relié.

Pour prolonger cette initiative en 2020, Louise Gathier et tous les étudiants de la classe d’arts graphiques de 2e année ont été invités à échanger (à distance) avec les équipes des laboratoires.

Le 6 novembre, Louise avait rendez-vous avec Julien DUMONT directeur de recherche et responsable de l'équipe "Division cellulaire et reproduction" à l'institut Jacques Monod .

Julien Dumont entouré de son équipe.

Julien a pris le temps d’accueillir Louise et de lui présenter, en visioconférence, l’objet principal de ses recherches, la composition de son équipe, son environnement de travail, ses équipements et les travaux menée dans son laboratoire..

Maintenant c'est à Louise de passer aux travaux pratiques pour restituer graphiquement l’univers professionnel du laboratoire et les expériences qui y sont menées..

A l’aide de ses notes et de quelques visuels elle devra travailler sur un procédé narratif simple, pour mettre à la portée de tous ces travaux complexes.

Nous avons recueilli l'avis de Julien DUMONT : “ C’est la deuxième année que nous nous lançons dans l’aventure. La dernière fois nous avions adoré l’expérience. Découvrir la mise en dessin de notre travail et l’interprétation qu’en avait fait Asma nous avait particulièrement plu. Nous avions été bluffé par la qualité des réalisations des étudiants de l’EPSAA !

Nous attendons donc avec impatience de voir le travail de Louise...."